Contents

Decoration of the Gallery

A sum for payment in the quarter of July, August, September, 1533 to unnamed painters and unspecified other workers for painting in the gallery is recorded in Paris, Arch. nat., J9606, fol. 129v (Laborde, II, 1880, 223–224).

28 August 1533:

“Roolle expédié par le Roy à Nismes, le XXVIIIme d’aoust MVc XXXIII

“A Maistre Nicolas Picart, commis au paiement des édiffices de Fontainebleau, pour convertir au paiement des painctres et autres ouvriers qui doibvent besongner en la paincture que le Roy a ordonnée estre faicte en sa grant gallerye du dit Fontainebleau, et en la muraille de pierre qui se doit faire pour clorre le plant de la vigne que ledit Seigneur a naguères faict planter à divers leux de son royaumme et d’ailleurs près le dit Fontainebleau, à prandre sur les deniers du coffre de ce dit présent quartier de Juillet, Aoust et Septembre.

VIml.”

The same payment of 28 August 1533 indicated in the above document is again recorded but with a more specific description of the work in the gallery in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 15.629, fol. 137v, pièce no. 234 (Vanaise, 1973, 185).

21 November 1533:

“-Juillet.

“A Me Nicollas Picart, notaire et secretaire du roy et par luy commis à tenir le compte et faire les payemens des bastimens et ediffices que ledit seigneur faict faire en son chastel de Fontainebleau et es environs, la somme de six mil livres tournois a luy ordonnée des deniers de ce présent quartier de juillet, aoust et September, par ledit seigneur et ses lettres patentes données à Nysmes le XXVIIIe jour d’aoust M.VcXXXIII, signéez François Breton et scellées du scel dudit seigneur, pour convertir et employer ou fait de sadite commission mesmement au payement des painctres et autres ouvriers qui besogneront à la paincture d’une grand gallerie en laquelle icelluy seigneur a nagueres ordonné estre pourtraict et painct plusieurs histoires anciennes et modernes, aussi à la closture de certain nombre d’arpens de terre estans scituez près ledit Fontainebleau, esquelz de nouvel ledit seigneur a faict planter certain nombre de vigne de plusieurs et divers lieux et entroictz taut de ce royaume que d’ailleurs, laquelle somme luy a esté payée comptant par ledit preudomme des deniers pris et tirez desdits coffres dudit quartier de juillet dernier es presences de messieurs les president Briconnet et Violle, en monnoye de XIIains Xains et lyards comme il appert par sa quittance signée de sa main, le XIXe jour de novembre MVcXXXIII, enregistrée par moy le XXIe jour desdits moys et an.

“Pour ce cy _______________________________VIm l.t.”

Payments for stucco work and gilding in the Chambre du Roi, the Chambre de la Reine, and in the gallery are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, f. 102, 102v, 103, 103v (Laborde, I, 1877, 88–90).  The gallery is mentioned only in the heading of this list of payments and not in the context of the document but several of Rosso’s assistants that appear in subsequent documents related only to the gallery are named; nor does painting that is mentioned in the heading specifically appear even by implication in the document itself.

31 December 1533 – 24 March 1535:

102/ “Ouvrages de peintures, d’estucq et dorures faits tant ès chambres du Roy et de la Reine, que aussy à la grande gallerie du cha(stea)u dudit Fontainebleau.

“A Léon Bochet, paintre, la Somme de 10 liv. 19 s. à luy ordonnée par ledit sieur de Villeroy, pour un mois trois jours qu’il a vacqué depuis le dernier jour de décembre 1533 jusque au 2e de febvrier ensuivant, à dorer les termes et ouvrages de stucq que le Roy avoit ordonné estre faits en sondit cha(stea)u, qui est au feur de 6 s. 8 d. par jour, faisans 10 liv. [this written above: “40s”] par mois.

“A la vefve Symon Doche, en son vivant batteur d’or, la Somme de 9 livres, ordonnée par ledit de Villeroy, pour son payement de 500 d’or fin, battu en feuille, pour employer ausdits ouvrages de painture d’estucq, à raison de 36 sols chacun cent du marché fait avec ladite veufve.

“A Anthoine Escuier, manouvrier, la somme de 13 liv. 4 s. le 17e de juin 1534, pour avoir broyé et destrempé l’estucq, que est au feur de 3 par jour, durant le temps de 88 journées et autres.

“A Claude du Val, paintre, la somme de 15 liv. 1 s. à luy ordonnée le 18e dudit mois de juin 1534, pour 43 journées ouvrable(s) qu’il a vacqué à dorer les termes et autres ouvrages de stucq que un nommé Boullongne (Primaticcio) et autres imagers avoient faits, qui est à raison de 7 sols par jour.

“A m(aistr)e Nicolas Picard, la somme de 46 s. 6 d. pour pareille somme qu’il a fournie pour achapt de matières.

102v/ “A Jacques Vallet, manouvrier, la somme de 34 liv. 16 s. pour 232 journées A broyer et destremper le stucq pour servir ausdits ouvrages, qui est à raison de 3 sols par jour.

“A Pierre Postel, la somme de 7 liv. 6 s. assavoir: 5 liv. pour quatre tombereaux de chaux, et le reste en autres matières.

“A Anthoine Escuier, manouvriers, la somme de 6 livres pour 40 journées qu’il a travaillé aux ouvrages susdits de stucq, qui est à raison de 3 sols par jour.

“A Berthelemy de Miniato, paintre florentin, la somme de 180 livres, à luy ordonné par ledit de Villeroy, pour neuf moil entiers qu’il a vacqué à besonger pour le Roy, ès ouvrages de stucq depuis le 10e febvrier 1533 (1534) jusques au 24e mars 1534 (1535, new style), qui est à raison de 10 liv. (this written above: “40s”) par moil de marché fait.

“A Laurens Regnauldin, aussi paintre florentin, la somme de 170 liv. par ledit de Villeroy, pout huict mois quinze jours qu’il a vacqué ès ouvrages de stucq, ès chambres du Roy et de la Reyne, depuis le 15e d’apvril 1534 jusque au 24e de mars ensuivant, à raison de 20 livres (this written above: “40s”) par mois.

“A Claude de Val, aussty paintre, la somme de 75 liv. pour sept mois entiers qu’il a vacqué ès ouvrages de stucq, qui est à raison de 10 liv. (this written above: “40s”) par mois.

103/ “A Francisque Pellegrin, paintre, la somme de 200 livres pour dix mois entiers qu’il a vacqué ès ouvrages de stucq, depuis le 12e apvril 1534 jusques au 24e de mars ensuivant, qui est à raison de 20 livres par mois.

“A Claude Badouyn, paintre, la somme de 90 livres pour quatre mois 15 fours entiers qu’il a vacqué ès ouvrages de stucq audit temps, qui est à raison de 20 (this written above: “40”) par mois.

“A André Selon (elsewhere Seron), paintre imager, la somme de 80 livres pour quatre mois qu’il a vacqué esdits ouvrages de stucq, depuis le 24e de novembre jusque au 24e de mars ensuivant, à raison de 20 livres (this written at the side of: “40”) par mois.

“A Simon le Roy, aussy paintre imager, la somme de 100 livres pour 5 mois qu’il a vacqué esdits ouvrages de stucq, ainsi que dessus.

“A plusieurs manouvrier, qui ont vacqué à broyer er dest[r]emper lesdits ouvrages de stucq, la somme de 63 liv. 9 s., qui est à raison de 3 sols par jour.

“A la vefve Simon Doche, en son vivant batteur d’or, la somme de 18 livres, pour un millier d’or fin battu en feuille du plus grand volume, qui est à raison de 36 sots pour chacun cent.

“Audit Nicolas Picart, présent commis, la somme de 4 liv. 17 s. 6 d., pour pareille somme qu’il a déboursée pour treize tombereaux de pierre dure, livrez audit chasteau.

103v/ “Autres parties et sommes de deniers payez par ledit présent commis, de l’ordonnance du sieur de Villeroy, en ensuivant l’advis et opinions desdits contreroolleurs, pour les journées des manoeuvres qui ont travaillé à faire les vuydanges du puis fait de neuf en la forest dudit Fontainebleau, au lieu dit le Chesne Corbin et autres.

“A plusieurs manoeuvres, qui ont travaillé esdites vuydanges, la somme de 167 liv. 12 s. 6 d.”

Payments for stucco work and painting in the gallery, including a payment to Rosso as director of the work in April 1535 or 1536, but probably the latter, are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 107v, 108, 108v (Laborde, I, 1877, 97–98).  (The next document that mentions Rosso is of May 1536.)

April 1535 – 30 April 1536:

107v/ “Paintres qui ont travaillé esdits ouvrages de stucq et paintures faits en ladite grande gallerie.

“A Francisque Pelegrin, paintre et imager, pour les ouvrages de stucq pandant le mois d’apvril 1535, et finissans le dernier d’icelluy mois 1536, à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 20 livres par mois.

108/ “A Claude Badouin, paintre, pour lesdits ouvrages de stucq et painture, à raison de 20 livres par mois.

“A Henry Ballors, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages, à raison de 13 livres par mois.

“A Charles Dorny, aussy paintre, pour avoir vacqué esdits ouvrages de painture, à raison de 20 livres par mois.

“A Guillaume Carnelles, aussy paintre et imager, pour avoir travaillé esdits ouvrages de stucq et painture, à raison de 13 livres par mois.

“A Claude du Val, paintre, pour avoir vacqué esdits ouvrages de painture, à raison de 10 livres par mois.

“A Claude Martin, paintre, pour avoir vacqué esdits ouvrages de painture, à raison de 10 livres par mois.

“A Jacques le Roy, paintre imager, pour lesdits ouvrages de stucq et painture, à raison de 15 livres par mois.

“A Thomas Dambray, paintre et imager, pour lesdits ouvrages de painture de stucq, à raison de 10 livres par mois.

“A Romain Pastenaque, du pays Flandre, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 12 livres par mois.

“A Duricq [written above in a later hand: “Dietrich”] Tiregent, Flamant, imager, pour lesdits ouvrages de stuq, à raison de 12 livres par mois.

“A Juste de Just, imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stuq et painture à raison de 20 livres par mois.

108v/ “A m(aistr)e Roux de Roux, conducteur desdits ouvrages de stucq et painture dudit lieu, la somme de 50 livres pour avoir vacqué, advisé et conduit lesdits ouvrages durant ledit mois d’apvril.”

Payments, partly also recorded above, for stucco work in the gallery are preserved in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fol. 103v (Laborde, I, 1877, 90–91).

13 April 1535 – 22 August 1535:

Paintres qui ont vacaué et besongé esdits ouvrages de stucq faits en ladite gallerie dudit cha(stea)u de Fontainebleau.

“A Francisque Pelegrin, paintre, la somme de 86 liv. 13 s. 4 d., pour avoir vacqué ausdits ouvrages de stucq en ladite grande gallerie pendant 4 mois 10 fours, qui est à raison de 20 (corrected from “22?) livres par mois, depuis le 13e apvril l’an 1535 jusque au 22e d’aoust ensuivant.

“A Symon le Roy, imager, pareille somme pour ledit temps et lesdits ouvrages de stucq.

“A André Seron, aussy imager, pareille somme pour lesdits ouvrages.”

Payments, partly also recorded above, for stucco work are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, foss. 105, 105v (Laborde, I, 1877, 93–94).

23 August 1535 – 30 November 1535:

105/ “Paintres qui ont vacaué esdits ouvrages de stuccq en la grande gallerie dudit cha(stea)u.

“A Francisque Pellegrin, paintre imager, la somme de 66 livres, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq faits en ladite grande gallerie, depuis le 23e d’aoust 1535 jusque au dernier de novembre ensuivant audit an, pour trois moys 9 fours, qui est à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy, imager, la somme de 62 liv. 13 s. 4 d., pour trois mois quatre journées qu’il a vacqué esdits ouvrages de stucq audit temps, qui est à raison de 20 livres par mois.

“A Jean Anthoine, paintre, la somme de 60 livres pour trois mois qu’il a besongné ausdits ouvrages de stucq audit temps, qui est à raison /105v/ de 20 livres par mois.

“A Claude Badouin, aussy paintre, pareille somme de 60 livres, pour trois mois qu’il a travaillé esdits ouvrages pandant ce temps, qui est à raison de 20 livres par mois.

“A Henry Ballors, imager, la somme de 22 liv. 10 s. 8 d., pour un mois et 22 journées entières qu’il a travaillé esdits ouvrages depuis le 16e de septembre 1535 jusque au dernier de novembre ensuivant, qui est à raison de 13 livres par mois.

“A Charles Dorigny [corrected from “Dorgny”], aussy paintre, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 20 livres par mois.

“A Guillaume Carnelles, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, qui est à raison de 13 livres par mois.

“A Pierre Godary, paintre, la somme de 16 liv. 18 s., pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 13 livres par mois.

“A Josse Foucques Flamand, paintre imager, la somme de 30 livres, pour lesdits ouvrages, à raison de 20 livres par mois.”

Payments, partly also recorded above, for stucco work (and painting?) are preserved in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 106, 106v, 107 (Laborde, I, 95–96).  Although painting is mentioned in two entries the repetition of them in the following document gives the activity as stucco work.

30 November 1535 – 31 March 1536:

106/ “Paintres que ont vacqué esdits ouvrages de stucq et painture en la grande gallerie dudit cha(stea)u.”

106v/ “A Francisque Pellegrin, paintre imager, la somme de 73 livres 10 sols 8 deniers, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq, en ladite grande gallerie, depuis le dernier de novembre 1535, jusque au dernier de mars, à raison de 20 livres par mois.

“A Simon le Roy, imager, la somme de 21 livres 6 sols 8 deniers, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 20 livres par mois.

“A Jean Anthoine, paintre, la somme de 6 livres 13 sols 4 deniers, pour lesdits ouvrages de painture d’icelle grande gallerie, aussy à raison de 20 livres par mois.

“A Claude Badouyn, aussy paintre, la somme de 45 livres 6 sols 8 deniers pour lesdits ouvrages, à raison de 20 livres par mois.

“A Henry Ballo[r]s, imager, la somme de 14 livres 12 sols 8 deniers, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 13 livres par mois.

“A Charles Dargny, paintre, pour lesdits ouvrages de painture, à raison de 20 liv. par mois.

“A Guillaume Carnelles, imager, pour ouvrages de stucq, à raison de 13 livres par mois.

“A Pierre Godary, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 13 livres par mois.

“A Juste le Just, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 20 livres par mois.

“A Claude du Val, paintre imager, pour lesdits ouvrages de stucq, à raison de 10 livres par mois.

“A Claude Martin, aussy paintre, pour ouvrages de painture, à raison de 14 livres par mois.

107/ “A Thomas Dambray, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages, à raison de 10 livres par mois.”

Payments, most given in abbreviated form in the preceding document, for stucco work in the gallery and in the Chambre de la Reine within the period 4 August 1535 – 34 November 1535 and earlier, one entry going back to 24 June 1535, are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. nouv. acq. fr. 24.167, fols. 1, 1v, 2, 2 v , 3, 3 v , 4 (Vanaise, 1973, 187–193). Although the Chambre del la Reine is named in the prefaces to the two parts of this document all the entries of payment to individual artists and workmen mention only the gallery.

14 December 1535:

1/ “Compte des ouvrages de peintures en stuc faits au château de Fontainebleau sous Francois ier 1535 – Bâtiments de Fontainebleau”

“Parties et sommes de deniers payees baillees et delivrees comptant par maistre Nicolas Picart, notaire et secretaire du Roy nostre sire, et par luy commis a tenir le compte et faire le paiement des fraiz et despences de ses bastiments et ediffices de Fontainebleau par l’ordonnance et commandement de Messire Nicolas de Neufville, chevalier, seigneur de Villeroy, conseiller du Roy notredit seigneur et secretaire de ses finances, commissaire par led. seigneur ordonné et depputé sur le faict de sesd. bastiments et ediffices, depuis le quatriesme jour du mois d’aoust l’an mil cinq ceps trente cinq jusques au dernier jour de novembre ensuivant aud. an, et autres jours precedans, tant pour le sallaire et vaccations des painctres et ymaigers qui ont vacqué et besongné ès ouvraiges et paincture de stucq faictz durant led. temps pour led. Sgr en son chasteau dud. lieu de Fontainebleau, taut en la grant gallerie que en la chambre de la Royne audict chasteau, comme pour les journees de manouvriers et aydes qui ont servy lesd. painctres, et broyé le stucq duquel one esté faictz lesd. ouvriages, et aussi pour l’achapt des matieres employees èsd. ouvriages, aux personnel et pour les causes cy après desclaires ainsi et en la maniere qui sensuit

“EN PREMIÉREMENT

“Painctres qui ont besongnd et vacqué èsd. ouvraiges de stucq faictz en lad. grant gallerie dud. chasteau de Fontainebleau

“A Franscique Pellegrin, painctre ymagier, la somme de soixante six livres tournoys a luy ordonnee pour ses peines et sallaires d’avoir vacqud et besongné èsd. ouvriages de stucq faictz en lad. grant gallerie, depuis le XXIIIme jour d’aoust mil cinq cens trente cinq jusques au dernier jour de novembre ensuivant aud. an l’un et l’autre jours incluz, ouquel temps sont comprins trois moys neuf jours entires, qui est a raison de vingt livres tournoys par moys, de marché faict avec luy par mond. sr. de Villeroy en la presence et par l’advis de Pierre Paule dit l’Italian et Pierre des Hostelz, varletz de chambre ordinaires dud. sgr, et par luy commis a la conduicte et conterolle desd. bastimens et ediffices de Fontainebleau

pource cy. lad. somme de LXVI Ltz.

“A Simon Le Roy, ymaiger, la somme de soixante deux livres treize solz quatre deniers tournoys a luy semblablement ordonnee pour troys moys quatre journees entieres qu’il a aussi vacqué et besongné èsd. ouvriages de stucq de lad. grant gallerie depuis led. XXIIIme jour d’aoust mil cinq cens trente cinq jusques aud.dernier jour de novembre ensuivant, qui est a lad. raison de vingt livres tournois par moys.

pource cy lad.somme de LXII L. XIII s. IIIIdtz.

1v/ “A Jehan Anthoine, painctre, la somme de soixante livres tournoys a luy semblablement ordonnee pour trois mois entiers qu’il a besongné et vacqué èsd. ouvriages de stucq d’icelle grant gallerie depuis le IIIIme jour dud. moys d’aoust aud. an mil cinq cens trente cinq jusques aud.dernier jour de novembre ensuyvant aud. an, qui est a lad. raison de vingt livres tournoys par mois de marché faict avec led. Anthoine comme cy-dessus

pour ce cy. lad. somme de LX L. tournois

“A Claude Badouyn, aussi painctre, pareille somme de soixante livres ts. aussi a luy ordonnee pour trois mois entiers qu’il a vacqué et besongné èsd. ouvriages de lad.grant gallerie depuis le vingt cinqme jour dud. mois d’aoust mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant aud. an, qui est pareillement a lad. raison de vingt livres tournois par mois

pour ce cy. lad. somme de LX Ltz.

“A Henry Ballors, ymaiger, la somme de vingt deux livres dix solz huit deniers tournoys a luy pareillement ordonnee pour ung mois et vingt deux journees entiers qu’il a vacqué et besongné èsd. ouvriages d’icelle gallerie depuis le XVIme jour du mois de septembre mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant aud. an, qui est a raison de treize livres tournois par mois

pour ce cy. lad. Somme de XXII L. X s. VIII d.tz.

“A Charles Dorgny, painctre, la somme de vingt livres tournois a luy semblablement ordonnee pour ung mois entier qu’il a pareillement vacqué et besongné èsd. ouvriages de stucq de lad. grant gallerie depuis le premier jour d’octobre oud.an mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant audict an, qui est a la raison de vingt livres tournois pour chacun mois

pource cy. lad. somme de XX Ltz.

“A Guillaume Carnelles, ymaiger, la somme de dix sept livres six solz huit deniers tournoys a luy pareillement ordonnee pour ung mois dix journees entieres qu’il a vacqué et besongné en iceulx ouvriages de stucq d’icelle grant gallerie depuis et comprins le XXIIme jour dud. mois d’octobre mil cinq cens trente cinq qu’il a commencé a besongner jusques aud. dernier jour dudit moil de novembre ensuivant aud. an, qui est a raison de treize livres tournois par moys

pource cy. lad. somme de XVII L. VI s. VIII d.tz.

2/ “A Pierre Godary, aussi ymaiger, la somme de seize livres dix huit solz tournois a luy pareillement ordonnee pour ung mois neuf journees qu’il a vacqué et besongné èsd. ouvriages de lad. grant gallerie depuis et comprins le XXIIIme jour dud.mois d’octobre aud.an mois cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant, qui est a lad.raison de treize livres tournois par moys

pource cy. lad. Somme de XVI L. XVIII s.tz.

“A Josse Joucques, flamant, painctre ymaiger, la somme detrente livres tournois a luy semblablement ordonnee pour ung mois quinze journees entieres qu’il a vacqué et besongné èsd. ouvriages d’icelle grant gallerie depuis le XXIIIIme jour du mois de juing aud. an mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant aud. an, qui est a raison dessusd. de vingt livres tournois par moil

pouce cy. lad. Somme de XXX L. tz.

2v/ “Journees de manouvriers et aydes qui ont servy lesd. painctres broy é et   destrempé le stucq duquel one esté faictz lesd. ouvriages.

“A Anthoine Escuyer, manouvrier, la somme de huit livres huit solz tournoys a luy ordonnee pour cinquante six journees entieres qu’il a servy et vacqué depuis le XXIIIme jour dud. mois d’aoust mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant aud. an a broyer et destremper le stucq pour lesd. painctres cy devant nommez qui ont besongné a lad. grant gallerie dud. chasteau, qui est a raison de trois solz tournois par jour aussi de pris faict avec luy

pounce cy. lad. somme de VIII L. VIII s.tz.

“A Richard Coulon, aussi manouvrier, la somme de huict livres dix sept solz tournois a luy pareillement ordonnee pour cinquante neuf journees entieres qu’il a servy et besongné depuis led. XXIIIme jour d’aoust oudict an mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant aud. an a broyer et destremper led. stucq pour lend. painctres qui ont besongné durant led. temps a lad. grant gallerie, qui est a lad. raison de troys solz tournois par jour

pource cy. lad. Somme de VIII L. XVIII solz tz.

3/ “A Philippot de Seaux, pareillement manouvrier, la somme de cent dix sept solz tournois a luy aussi ordonnee pour trente neuf journees entieres qu’il a vacqu é et servy depuis le huitiesme jour d’octobre aud. an mil cinq cens trente cinq jusques aud. dernier jour de novembre ensuivant a broyer et destremper led. stucq pour lend. painctres qui ont besongné en lad. grant gallerie, qui est lad. raison de trois solz tournois par jour

pource cy. lad. Somme de CKVII S.tz.

“Achaptz de matieres employees a faire led. stucq

“Aud. maistre Nicolas Picart, commis dessusd., la somme de soixante huit solz tournois a luy ordonnee par mond. sr. de Villeroy pour son remboursement de pareille somme qu’il a payee et avancee du sien de l’ordonnance dud. sr. de Villeroy, pour huit tumbereaulx de pierre duce tirez a Sainct Aulbin par l’advis desd. contrerolleurs et charriez depuis led. lieu jusques aud. chasteau de Fontainebleau pour broyer en pouldre et servir a faire led. stucq qui est a raison de huit solz six deniers tournois pour chacun tumbereau tant pour le tiraige que pour le cheriage de lad. pierre rendue aud. chasteau

3v/ “Nous Nicolas de Neufville, chevalier, seigneur deVilleroy, conseiller du Roy Nostre Sire, secretaire de ses finances, commissaire par led. Sgr ordonné et depputé sur le faict de ses bastiments et ediffices de Fontainebleau, certiffions a nosseigneurs les gens de comptes du Roy notredit seigneur et autres qu’il appartiendra, que maistre Nicolas Picart, notaire et secretaire dud. sgr, et par luy commis a tenir le compte et faire le paiement des fraiz et despence desd. bastimens et ediffices de Fontainebleau, a par nostre ordonnance et commandement payé baillé ét delivré comptant des deniers qui luy ont esté ordonnez pour convertir et employer ou faict de sad. commission, depuis le quatriesme jour de mois d’aoust l’an mil cinq ceps trente cinq jusques au dernier jour de novembre ensuivant aud. an, et autres jours precedans, aux painctres, ymaigers, manouvriers et autres personnes cy devant nominees en ce present cayer les sommes de deniers y contenues et escriptes montans ensemble a la somme de six ceps quatre vingtz dix livres sept solz huit deniers tournois que nous leur avons en vertu de nostre dit pouvoir et en ensuivant les advis et oppinions de Pierre Paule dit l’Italian et Pierre Deshostelz, /4/ varletz de chambre ordinaires dud. Sgr, et par luy commis a la conduicte et contrerolle desd. bastimens et ediffices dud. Fontainebleau, ordonnee et ordonnons par ces presentes tant pour leurs peynes et sallaires d’avoir vacqué servy et bosongné ès ouvriages et paincture de stucq faictz pour led. Sr. durant led. temps en son chasteau dud.lieu de Fontainebleau, tant en la grant gallerie que en la chambre de la Royne aud. chasteau, ainsi qu’il a esté devisé et a sous commandé faire par led. Sgr pour la decoration desd. lieux que aussi pour l’achapt des matiere employees èsd. ouvriages le myeulx au prouffict d’icelluy sgr qu’il a esté bonnement possible de adviser et ainsi qu’il est plus a plain contenu et declaré en chacun article d’icelluy cayer lequel en tesmoing de ce nous avons signé de nostre main le trezeiesme jour de decembre l’an mil cinq ceps trente cinq

(signed) de Neufville (followed by his paraphe)

“Nous Pierre Paule dit l’Italian et Pierre Deshostelz, varletz de chambre ordinaires du Roy notredit seigneur, et par luy commis a la conduicte et contrerolle de ses bastimens et ediffices de Fontainebleau, certiffions a tous qu’il appartient que suyvant noz opinions et advis lesd. painctres, ymaigers et manouvriers cy devant nommez ont servy et bosongné ou faict des ouvriages de stucq et paincture faictz durant le temps cy dessus designé au chasteau dud.lieu de Fontainebleau ès lieux et ainsi qu’il est contenu et mencionné sur chacun article de ce present cayer et les matieres declairees au pénultieme article d’icelluy cayer achaptees et employees èsd.ouvriages comme contenu est oud. article. Et oultre certiffions que en noz presences maistre Nicolas Picart, notaire et secretaire dud. Sr, et par luy commis a tenir le compte et faire le paiement des fraiz et despence decd. bastimens et ediffices de Fontainebleau, a payé baillé et delivré comptant des deniers qui luy ont esté ordonnez pour convertir et employer ou faict de sad. commission aux painctres, ymaigers, manouvriers et autres personnes cy devant nommez, ainsi qu’il est contenu en ced. cayer la somme de six cens quatre vingtz dix livres sept soli huit deniers tournois a eulx particulierement ordonnee pour les causes speciffiees et declarees en chacun article d’icelluy cayer. De laquelle somme de VIcIIIIxxX L. VII s. VIII d. tz. lesd. painctres, ymaigers, manouvriers et personnes cy devant nommez particulierement chacun en son regard se sont tenuez et tiennent pour contens et bien payez et en ont quicté et quictent le Roy notredit S. led. maistre Nicolas Picart commis devant nommd et taus autres, tesmoing noz seigns manuelz cy mis a leur requeste

“Le XIIIIe jour de decembre l’an mil cinq cens trente cinq

(signed) P. Paule

P. Deshotelz [followed by their paraphes]”

The payment to Charles Dorgny for stucco work in the gallery within the period 1 October 1535 – 30 November 1535 is again recorded in Paris, Bibl. nat., f. fr. 26125, p. 1659 (Roy, 1929 [19141], 234).

17 December 1535:

“Charles Dorgny, painctre, confesse avoir eu et receu comptant de maistre Nicolas Picart, notaire et secrétaire du Roy, n. s., et par lui commis a tenir le compte et faire le payement des fraiz de ses édiffices et bastimens de Fontainebleau, la somme de vingt livres Tournois en escuz d’or soleil, à quarante cinq solz Tournois piece et monnoye de douzains, a luy ordonnée par messire Nicolas de Neufville, chevalier, sr de Villeroy, commissaire depputé par led. Sgr sur le faict desd. bastimens et ediffices, pour ung mois entier qu’il a vacqué et besongné es ouvrages de stucq de la grant gallerie du chasteau dud. Fontainebleau depuis le premier jour d’octobre mil cinq cens trente cinq jusques au dernier jour de novembre ensuivant, desquelz vingt livres Tournois led. Dorgny se tient, etc…..

“Fait et passé l’an mil cinq cens trente cinq, le vendredi dix septieme jour du mois de décembre.

DE LOUVENCOURT                        DE FELIN.”

Payments for pigments for painting and for gold leaf for gilding the stuccoes in the gallery and in the Chambre de la Reine are recorded in Paris, Bibl. nat, ms. fr. 11.179, fols. 107, 107v (Laborde, I, 1877, 96–97). The document follows upon another of payments for work in the gallery between 30 November 1535 and 31 March 1536 (see above) and precedes a document of payments for work between April 1535 and 30 April 1536 (see above); the present document would seem thus to be of 1535 or early 1536:

107/ “Achapts de matidres pour la painture desdits ouvrages de la grande gallerie et chambre.”

“A m(aistr)e Mathieu Dalmasat, Véronnois, la somme de 27 livres pour huit livres de semalte et quatre livres de vert de terre, pour les ouvrages de painture et grande gallerie et chambre /107v/ de la Reyne, qui est à raison de 45 sols pour chacune livres de semalte, et pareille somme pour chacune livre de vert de terre.

“A Pierre Perier, marchand, la somme de 31 livres 14 sols pour estoffes desdits ouvrages de painture, assavoir quatre livres d’azur qui est au feur de 3 sols 6 deniers pour chacune once; 10 livres de vermillon au feur de 14 sols la livre; dix livres de massicot au feur de 4 sols la livre; six livres d’ocre jaulne à raison de 4 deniers la livre; douze livres de mine de plomb, au feur de 20 deniers la livre; quatre livres de noir de terre au feur de 6 deniers la livre; quatre livres de verjus (above, in a later hand: “vernis”) de paintre, du meilleur, 40 sols la livre; 4 pintes d’huille de noix toute pure, 5 sols la pinte.

“A Lazare Chauvet, batteur d’or, la somme de 9 livres pour cinq cens d’or fin battu, en feuille de grand volume, pour la doreures des ouvrages de stucq audit lieu.

“A Pierre Tranquart, voiturier, pour avoir conduit et amend sur son cheval lesdites estoffes, la somme de 40 sols.”

Payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fol. 105 (Laborde, I, 1877, 99).

May 1536:

“Paintres aui one vacqué esdits ouvraces de stuca et painture faits en la crande aallerie dudit cha(stea)u de Fontainebleau.”

“A Francisque Pellegrin, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq en ladite gallerie durant le mois de may 1536, à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy.

“A Claude Badouin.

“A Henry Ballors.

“A Charles Dorgny.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin, pour avoir doré esdits ouvrages de stucq, à raison de 10 livres par mois.

“A Claude Martin.

“A Jacques le Roy.

“A Thomas Dambry.

“A Duricq Tiregent.

“A maistre Juste de Just.

“A maistre Roux de Roux.”

 

Further payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fol. 110 (Laborde, I, 1377, 100–101).

June, 1536:

110 / “Paintres qui ont vacqué esdits [ouvrages] de stucq et paintures en ladite grande gallerie.”

“A Francisque Pellegrin, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq en ladite gallerie durant le mois de juin 1536, à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy.

“A Claude Badouin.

“A Henry Ballors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin.

“A Claude Martin.

“A Thomas Dambry.

“A Duricq Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A m(aistr)e Juste de Just.

“A m(aistr)e Roux de Roux.”

Further payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 110v, 111 (Laborde, I, 1877, 101–102).

July 1536:

110v1 “Paintres qui ont besongné esdits ouvrages de stucq et paintures en ladite grande gallerie.”

“A Francisque Pellegrin, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq pandant le mois de juillet 1536, à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy.

“A Claude Badouin.

“A Henry Ballors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin.

“A Claude Martin.

111/ “A Thomas Dambry.

“A Duricq Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A m(aistr)e Roux de Roux.”

For the following month payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fol. 111v (Laborde, I, 1877, 102–103).

August 1536:

“Paintres aui ont besongné esdits ouvrages de stucq et painture faits en ladite grande gallerie dudit cha(stea)u de Fontainebleau.”

“A Francisque Pellegrin, paintre, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq, pandant le mois d’aoust, à raison de 20 livres par mois.

“A Symon le Roy.

“A Claude Badouin.

“A Henry Vallors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin.

“A Claude Martin.

“A Thomas Dambry.

“A Duricq Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A m(aistr)e Roux de Roux.”

For the following month payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 112, 112v (Laborde, I, 1877, 104).

September 1536:

112/ “Paintres crui ont besongné esdits ouvrages de stucq et painture en ladite Grande gallerie dudit cha(stea)u.”

112v/ “A Francisque Pellegrin, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq de ladite gallerie pandant le mois de septembre 1536, à raison de 24 liv. par mois.

“A Symon le Roy.

“A Claude Badouyn.

“A Henry Ballors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin.

“A Thomas Dambry.

“A Claude Martin.

“A Ducq Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A m(aistr)e Roux de Roux.

“Audit Roux de Roux, la somme de 8 liv. 7 sols qu’il avoit avancée, à cause d’un tableau de la figure de Layda, au Roy appartenant, qui estoit en 1’hostel de m(aistr)e Julien Bonacorsy, que ledit Roux a fait amener en la conciergerie dudit Fontainebleau.” [in the margin, in a nineteenth century hand: “Tableau de Leda par Michel Ange”]

A payment for the purchase of painting materials for painting in the gallery, in the Chambre de la Reyne, and in a room above the entranceway of the Porte Dorée is recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.175, fols. 113v, 114v (Laborde, I, 1877, 106).

October 1536:

113v/ “Autres gaintres et imagers qui ont travaillés en ladite chambre de la Reyne et & ladite première chambre.”

114v “Achapts de matières pour la painture de ladite grande gallerie, chambre de la Reyne et chambre sur le portail et entrée de portail, la somme de 69 liv. 2 s. 1 d.”

Payments for stucco work and painting in the gallery including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 113, 113v (Laborde, I, 1877, 105). October 1536:

113/ “Painctres qui ont besonand esdits ouvrages de stucg et painture faits en ladite gallerie.”

“A Francisque Pellegrin, pour lesdits ouvrages durant le mois d’octobre, à raison de 20 liv. par mois.

“A Symon le Roy.

113v/ ”A Claude Badouin.

“A Henry Ballors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Pierre du Gardin.

“A Claude Martin.

“A Thomas Dambry.

“A Duricq Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A Hubert Juylot, paintre, imager, pour lesdits ouvrages, à raison de 10 liv. par mois.

“A Lyenard Tiry, paintre pour lesdits ouvrages, à raison de 15 liv. par mois.

“A Jean le Fortier, paintre, pour avoir vacqué esdits ouvrages, à raison de 12 liv. par mois.

“A m(aistr)e Roue: de Roux.”

Further payments for stucco work and painting in the gallery, including a payment to Rosso are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 114v, 115 (Laborde, I, 1877, 107).

November 1536:

114v/ “Paintres qui ont besongné esdits ouvrages de stucq en ladite grande gallerie dudit cha(stea)u.”

“A Francisque Pellegrin, paintre et imager, pour avoir vacqué esdits ouvrages de stucq dudit lieu pandant le mois de novembre, à raison de 20 liv. par moil.

“A Simon le Roy.

“A Claude Badouin.

“A Henry Ballors.

“A Guillaume Carnelles.

“A Duc Tiregent.

“A Romain Pastenat.

“A Hubert Julyot.

“A Lyenard Tiry.

“A Jean le Fortier.

“A Jean de Majoricy dit Jean Anthoine, pour lesdits ouvrages de painture, à raison de 24 liv. par mois.

115/ “A Jean Hance, imager, pour lesdits ouvrages de stucq et painture, A raison de 15 livres par mois.

“A Charles Dorgny.

“A Jean le Gerys, imager, pour lesdits ouvrages de stucq, A raison de 15 livres par mois.

“A m(aistr)e Roux de Roux.”

A payment to Claude Badouin for a “grand pourtraict” for one of the pictures in the gallery is recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, f. 124v, 121 (Laborde, I, 1877, 115–116). This payment appears in a list of payments of which one is for a work done elsewhere at Fontainebleau in April 1537, and another for work done also at Fontainebleau in July and August 1537; the reference to Badouin appears in a list following the latter date. The next dated payment in the manuscript is of 2 December 1537.

120v/ Ouvrages de peinture

“A Claude Badouin, pour avoir fait un grand pourtraict pour l’un des tableaux qu’il convenoit faire en l’un des parquets /121/ contre les murs dedans la grande gallerie dudit cha(stea)u durant le dit temps, à raison de 20 livres par mois.”

Final payment for the ironwork made between 23 March 1536 (new style) and 28 May 1537 for the stuccoes in the gallery, in the Chambre de la Reine, and in the room above the entranceway of the Porte Dorde is recorded in Paris, Bibl. nat., f. fr. 26126, p. 1818 (Roy, 1929, 234).0

26 September 1537.

“Anthoine Morisseau, maistre serrurier du bastiment de Fontainebleau, confesse avoir eu et reçu comptant de maistre Nicolas Picart, notaire et secrétaire du Roy, n. s., et par luy commis à tenir le compte et faire le payement des fraiz desd. édiffices et bastimens de Fontainebleau, la somme de six vingt seize livres dix neuf solz dix deniers obole tournoie en monnoie de XIIains et lyardz, a lui ordonnde par messires Nicolas de Neufville et Philebert Babou, chevaliers conseiller du Roy, n. s., et commissaires par lui depputez sur le faict desd. édiffices et batimens pour plusieurs ouvriages de serrurerie, grans clout, verges, crampons et autres ferrures et pieces de fer qu’il a faictes, fournies et livrées pour led. Sgr en son chasteau aud. Fontainebleau depuis le XXIIIe jour de mars mil cinq tens trente cinq [1536, new style] jusques au XXVIIIe jour de may mil cinq ceps trente sept dernier passé.

Et le tout mis, assiz et employé ès ouvrages de stucq faict de neuf durant led. temps par les painctres et images aud. chasteau tant en la grant gallerie d’icelluy chasteau que en la chambre de la Royne et en la première chambre de dessus la portail et entrée d’icelluy chasteau pour servir ausd. ouvriages, comme plus au long est contenu et déclairé ou marché de ce expédié par lesd. commissaires en la certifficacion de Pierre des Hostelz, varlet de chambre ordinaire dud. Sgr, et aussi par luy commis au contrerolle desd. édiffices et bastimens, attachée oue. mandement et en laquelle sont déclairéz par le menu lesd. ouvriages de serrurerie. cloux, verges, crampons et pieces de fer de la longueur et largeur, et aussi le poix et pris d’iceulx sur chacune partie de ladite certiffication montans et revenans ensemble a ladite somme de VIxx XVI 1. XIX s. X d. obole t. de laquelle somme ledit Anthoine Morisseau s’est tenu et tient pour content et bien payé. Fait et passé l’an mil cinq ceps trente sept, le mercredi vingt sixieme jour de septembre.

J. DE LOUVENGOURT.            M. DE FELIN.”

Payments for stucco work and painting in rooms at Fontainebleau including the gallery, with a payment to Rosso as director of the stucco work and painting in the gallery, appear in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fols. 134v, 135, 135v, 136, 136v, 137, 137v (Laborde, I, 1877, 132–134).

1 January 1538 (new style) – 31 December 1540:

134v/ “PARTIES EXTRAORDINAIRES.”

“Ouvrages de nainture et stucu A Fontainebleau.”

. . .

135/ “Audit Badouin, paintre, pour ouvrages de painture par luy faits en ladite premibre chambre de dessus le portail et entrée dudit cha(stea)u que en la grande gallerie dudit cha(stea)u et au cabinet érigé pour ledit Sieur en la tour du jardin d`icelluy cha(stea)u, du costé et joignant la conciergerie dudit lieu, à raison de 20 livres par mois.

“A iceux paintres imagers cy dessus nommez, pour avoir vacqué esdits ouvrages, A raison que cy dessus.”

The following entries have been selected because they may pertain to work in the gallery. None of the names in the other entries is elsewhere associated with work in the gallery.

135v/ “A Symon le Roy, imager, pour lesdits ouvrages, à raison de 20 livres.

“A Lyenard Tiry, paintre, pour lesdits ouvrages, à raison de de 20 livres.

“A m(aistr)e Rousse de Roux, paintre, m(aistr)e conducteur des ouvrages de stucq et painture de ladite grande gallerie et lieux susdits, à raison de 50 livres par mois.

“A Thomas Dambry, imager, à raison de 13 livres par mois.

136/ “Ausdits paintues et imagers cy dessus dénommez, pour avoir vacqué et besongné ès ouvrages de stucq et painture faits en ladite chambre et en la salle dudit Sieur et grande gallerie d’icelluy ch(astea)u, que en la grande salle du pavillon naguerre fait de neuf près l’estang dudit lieu, où doivent estre raises les poësles dudit Sieur, à raison cy dessus pour leurs sallaires.

None of the names in the long list that follows this entry appear in earlier lists specifically related to work in the gallery.

A payment to Antoine Jacquet for work on the frescoes and stuccoes in the gallery, and in other rooms at Fontainebleau, is recorded in Paris, ms. fr. 11.179, between fols. 172v and 174v (Laborde, I, 1877, 190).

1 January 1541 (new style) – 30 September 1550:

[“A Anthoine Jacquet, dit Grenoble, imager, pour avoir vacqué et nettoyé tour les ouvrages de stucq et tableaux à frez, tant de la chambre et salie du Roy et de la chambre de la Reyne, que de la grande gallerie et de la salle et trois chambres des estuves, à raison de 15 liv. par mois.”]

Payments for work, including gilding, in the gallery and in other rooms at Fontainebleau are recorded in Paris, Bibl. nat., ms. fr. 11.179, fol. 181 (Laborde, I, 1877, 199).

1 January 1541 (new style) – 30 September 1550:

“A Jean Sanson, paintre, pour avoir vacqué tant ès chambres des estuves, estans sous ladite grande gallerie, que aux frizes de ladite gallerie sur ladite grande terrasse, à raison de 10 liv. par mois.

“A Jean Duradon, paintre doreur, pour les mesmes ouvrages, raison de 4 liv. par mois.

“A Symon Chastenay, imager, à raison de 10 liv. par mois.

“A Germain Pillet, imager, à raison de 10 liv. par mois.

“A Jacques Pilet, imager, à raison de 10 liv. par mois.

“A Nicaise le Jeune, imager, à raison de 10 liv. par mois.

“A Charles Colin, jeune paintre, à raison de 6 liv. par mois…”1


1 A payment of 1555 for the repair of stucco sculpture in the bath and “autres lieux” at Fontainebleau (Laborde, I, 1877, 284) is mentioned in “Galerie,” RdA, 1972, 41, with reference to the Gallery of Francis I.  But the gallery is not specifically mentioned in the document.